Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous pouvez retrouver sur ce blog les différentes interviews que j'ai réalisées sous différentes formes ainsi que différents articles sur le sport.

03 Jan

Fabien Fortassin

Publié par Paul Castri  - Catégories :  #Rugby

crédit photo Paul Castri

crédit photo Paul Castri

Fabien Fortassin est né le 08 janvier 1984 à Auch. Il devient professionnel en 2005 à l'âge de 21 ans au poste de demi d'ouverture (n°10), poste stratégique d'une équipe. Ce joueur de 1m78 a évolué à Tarbes jusqu'en 2007 mais aussi de 2010 à 2013. En effet, entre 2007 et 2009 il faisait partie de l'effectif de l'US Montauban avant de s'engager pour une saison au Racing 92 (alors Racing Metro 92). Il participera activement à la montée du club de La Rochelle dans l'élite dès sa première saison au club, terminant meilleur réalisateur de Pro D2 avec 389 au compteur, il avait déjà obtenu cette distinction à Tarbes en 2007 avec 390 points. C'est également lui qui, symboliquement, a inscrit la pénalité permettant au Stade Rochelais de décrocher son maintien en Top 14 à l'issu de l'exercice 2014-2015.

Voici son interview réalisée le 05 mars 2015 à l'issue de la conférence de presse d'avant-match hebdomadaire :

1-Pourquoi avoir eu envie que le rugby devienne votre métier ?

Depuis que je suis tout petit j’ai toujours été attiré par le sport, j’adore ça. Etre payé pour faire ce qu’on aime c’est un bonheur. A la base je voulais faire du foot mais je me suis porté sur le rugby, je voulais faire un sport collectif.

2-Comment avez-vous réussi à devenir joueur professionnel ?

Je suis allé dans un club qui avait le statut professionnel dans lequel j’ai joué en junior. Après cela se fait naturellement au fur et à mesure. Il faut faire ses preuves pour intégrer petit à petit l’équipe pro.

3-Quel est le meilleur souvenir de votre carrière ? Et le pire ?

Le meilleur souvenir de ma carrière c’est la finale d’accession au top 14 gagnée avec La Rochelle la saison passée. Le pire souvenir de ma carrière, c’est sur un match Pau-Tarbes. A 10 minutes de la fin ont gagné le match avec le bonus offensif mais on a pris deux essais et on a perdu le match sans ramener de point.

4-Qu’est-ce que vous n’avez pas encore fait dans votre carrière et que vous aimeriez faire avant de prendre votre retraite ?

Je pense que le rêve de tout joueur, c’est de gagner le top 14 mais à mon âge, je pense que cela restera un rêve.

5- Comment se passe votre carrière de joueur professionnel ?

En début de semaine, je travaille sur la récupération et l’analyse du match du week-end précédent. Je fais des soins si j’ai besoin de récupérer. En 2e partie de semaine, je travaille essentiellement sur la préparation du match qui suit avec l’équipe.

6-Lequel de vos coéquipiers devrait-être le prochain appelé en équipe nationale ?

S’il devait n’y en avoir qu’un, je pense que ce serait Kévin Gourdon.

8-Comment expliquez-vous la grande qualité de la formation rochelaise ?

Je pense que comme d’autres clubs comme Clermont ou Toulouse, La Rochelle à une vocation à la formation de jeunes joueurs et s’en donne les moyens.

9-Que penses-tu du rugby féminin en général ?

Je ne pense pas qu’il soit plus difficile de percer à partir du moment où une joueuse à les qualités pour faire une bonne carrière. L’équipe de France a un bon niveau. On voit parfois quelques joueuses qui ne sont pas professionnelles qui ont les mêmes qualités que certains hommes pro, c’est un bon sport, d’autant plus que le nombre d’équipes féminines augmente tous les ans.

10-Comment êtes-vous arrivés à La Rochelle ?

Je suis arrivé à La Rochelle en juin 2013 après une bonne saison à Tarbes durant laquelle j’avais terminé meilleur réalisateur du championnat de Pro D2. C’est Fabrice Ribeyrolles (alors entraîneurs des 3/4 rochelais) qui s’est intéressé à moi. Le projet du club m'a attiré et à chaque fois que je venais jouer ici avec d’autres clubs j’aimais beaucoup la ville et je venais jouer avec du plaisir ici.

11-Comment cela se passe-t-il dans les vestiaires avec les coachs avant ou après un match ?

Ça dépend surtout du résultat du match. Si on a gagné il y a la musique à fond, tout le monde est content et des gars dansent sur la musique dans le vestiaire. Si on perd le match tout le monde à la tête basse, personne ne se regarde et les coachs parlent à l’équipe, quand on joue vraiment mal, les murs résonnent dans le vestiaire.

12-Quels sont tes futurs objectifs en tant que joueur ?

Tout d’abord, je dois commencer par enchaîner les matchs pour bien revenir après ma blessure.

13-Si tu avais dû jouer à un autre poste, lequel aurais-tu choisis ?

Je suis demi d’ouverture mais il y a quelques années je jouais aussi en arrière. C’est un poste que j’aimais bien. Si j’avais été meilleur en défense j’aurais bien aimé jouer centre parce que c’est un poste complet, on attaque et on défend tout le match.

14-Si vous n’aviez pas été joueur, qu’auriez-vous fait ?

Pas grand-chose. Je pense que j’aurais été prof de sport pour rester dans ce domaine.

15-Quel est votre point de vue sur l’équipe de France masculine ?
J’ai l’impression qu’on est toujours un peu sur une préparation. Il est difficile de les juger sans connaitre tous les éléments. Actuellement l’équipe est dans un rôle d’outsider comme souvent.

16-Qui voyez-vous pour succéder à Philippe Saint-André ?

On a entendu beaucoup de noms comme Raphael Ibañez ou Fabien Pelous qui entraîne l’équipe des moins de 20 ans. Dans tous les cas, ce sera une figure, un homme d’expérience. (C'est finalement Guy Noves, ancien entraîneur de Toulouse, qui sera nommé)

17-Que pensez-vous des rumeurs sur le dopage dans le rugby ?
Ça me fait un peu rigoler parce qu’il n’y a aucune preuve de quoi que ce soit pour le moment. Si des joueurs se sont dopés, ce sont plus des cas isolés que des organisations avec des médecins, …

18-Que pensez-vous des joueurs du top 14 qui partent dans leurs équipes nationales de rugby à 7 ?

Je trouve que c’est une bonne idée, cela permet au jeune de jouer au haut niveau. Les bons joueurs des grosses équipes de top 14 qui n’ont pas assez de temps de jeux peuvent aussi aller en prendre en renforçant cette équipe.

20-Vous arrivez en fin de contrat à La Rochelle, combien de temps souhaitez-vous rester au club ?

Le plus longtemps possible, j’aime bien ce club. (Son contrat sera finalement reconduit pour une saison supplémentaire)

Commenter cet article

À propos

Vous pouvez retrouver sur ce blog les différentes interviews que j'ai réalisées sous différentes formes ainsi que différents articles sur le sport.