Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous pouvez retrouver sur ce blog les différentes interviews que j'ai réalisées sous différentes formes ainsi que différents articles sur le sport.

29 Feb

France-Irlande 6 nations 2016

Publié par Paul Castri  - Catégories :  #résumé matchs, #Rugby, #La chronique du tournoi

France-Irlande 6 nations 2016

On prend les mêmes et on recommence, ou presque. Pour son 2e match face à l’Irlande, Guy Noves a choisi de faire apparaître 2 nouveaux joueurs sur la feuille de match : Loann Goujon remplace Louis Picamoles blessé et Teddy Thomas remplace numériquement Gaël Fickou qui au chevet de sa mère malade.

La composition du XV de France :

Poirot, Guirado, Atonio

Flanquart, Maestri

Lauret, Chouly, Camara

Bézy, Plisson

Vakatawa, Danty, Mermoz, Thomas

Médard

Banc : Chat, Slimani, Ben Arous, Jedraziak, Goujon, Machenaud, Doussain, Bonneval

Les bleus ont remporté ce match (10-9) à l’orgeuil. Sans être très convaincant, ils ont réussi à s’imposer dans les dernières minutes du match face à une équipe d’Irlande qui peut maintenant dire au-revoir à la victoire finale. Sous un temps irlandais, ces derniers pensaient obtenir la victoire grâce au combat devant, ce qui a marché en première mi-temps puisque l’artilleur du Leinster, Jonathan Sexton, inscrivit 3 pénalités, sanctionnant l’indiscipline française (3-9 à la mi-temps).

Convaincant lors des 5 dernières minutes de la première mi-temps, les bleus ont continués à l’être plus ou moins à la sortie des vestiaires. Comme la semaine passée, l’apport du banc a été primordial, et c’est, comme la semaine dernière, la rentrée des 2 piliers remplaçants qui a permis à la mêlée de se stabiliser et qui a fait basculer le match. C’est même une succession de mêlée à 5m de l’en-but irlandais qui amena l’essai de la victoire marqué par Maxime Médard sur une offrande de Maxime Machenaud, tout juste entré en jeu.

En dessous de ces capacités la semaine dernière contre l’Italie, Guilhem Guirado a cette fois été l’homme du match. Très efficace au plaquage, en mêlée ou encore dans ses lancers en touche, il à rendu une copie quasi-parfaite. Moins en vue que la semaine dernière mais encore très dangereux pour la défense adverse, Virimi Vakatawa confirme les espoirs placés en lui. On soulignera également les bonnes entrées des 2 piliers titulaires la semaine passée ainsi que celles de Paul Jedraziak et de Maxime Machenaud. Bien qu’auteur de l’essai de la gagne, Maxime Médard a joué trop personnellement en oubliant ses coéquipiers à plusieurs reprises pour aller s’empaler sur la défense adverse.

Côté Irlandais, on remarquera les bonnes prestations de Connor Murray, de CJ Stander ainsi que de Tommy O’Donnel. EN revanche, l’arrière Rob Kearney a été en-dessous de son niveau sur ce match.

Points fort de ce match, la prise d’initiative. Mené 3-9 par l’Irlande, les bleus obtiennent une pénalité à l’entrée des 22m adverses et plutôt que de capitaliser en prenant les 3 points grâce à la botte de Jules Plisson, ils ont choisi d’aller en touche, ce qui amènera l’essai quelques minutes plus tard. En effet, suite à un essai de Damien Chouly non validé entre les poteaux car on ne voyait pas le ballon toucher le sol à la vidéo, l’arbitre ordonnera une mêlée pour les français à 5m de la ligne irlandaise. Sur la 3e mêlée de suite, après 2 fautes irlandaises, le ballon est sorti de la mêlée pour le demi de mêlée français, car mal contrôlé par Loann Goujon tout juste entré en jeu. Maxime Machenaud éliminera un défenseur avant d’offrir l’essai à Maxime Médard à la 70e minute.

Point noir de la première période, les bleus n’ont concédé qu’une seule faute en 2e mi-temps contre 7 en 1re.

Il faut saluer le travail effectué la semaine du match puisque cette fois les bleus n’ont pas été mis à mal en défense et la mêlée s’est montrée plus solide que la semaine passée.

Commenter cet article

À propos

Vous pouvez retrouver sur ce blog les différentes interviews que j'ai réalisées sous différentes formes ainsi que différents articles sur le sport.