Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vous pouvez retrouver sur ce blog les différentes interviews que j'ai réalisées sous différentes formes ainsi que différents articles sur le sport.

29 Feb

Pays de Galles-France 6 nations 2016

Publié par Paul Castri  - Catégories :  #résumé matchs, #Rugby, #La chronique du tournoi

Pays de Galles-France 6 nations 2016

Pour le troisième match de l’ère Noves, les bleus se déplacent au Pays de Galles dans l’enceinte bouillante du Principality Stadium de Cardiff. Avantage pour les bleus avant ce match. En effet les tricolores ont enchaîné deux victoires, dans la douleur, contre l’Italie (23-21) puis contre l’Irlande (10-9) alors que les joueurs du XV du poireau ont d’abord concédé le nul en Irlande (16-16) avant de gagner leur premier match contre l’Ecosse (27-23) à domicile. Quelques changements ont été effectués par le staff des bleus (5 dans le 15 de départ, 1 par ligne), 2 joueurs honorent leur première sélection (l’ailier Djibril Camara ainsi que le pilier gauche Vincent Pelo) :

Poirot, Guirado ©, Slimani

Jedraziak, Flanquart

Lauret, Chouly, Burban

Machenaud, Plisson

Camara, Danty, Mermoz, Vakatawa

Médard

Banc : Chat, Atonio, Pelo, Maestri, Goujon, Bézy, Trinh-Duc, Fickou

Il fallait bien que cela arrive un jour. Les bleus se sont inclinés au Pays de Galles sur le score de 19 à 10 (6-3 à la mi-temps). Le seul essai du match côté gallois a été inscrit par l’ailier de Northampton George North (46e), le capitaine Guilhem Guirado inscrivant l’essai français à la dernière minute sur un ballon porté, récompensant ainsi les efforts français.

Pas forcément convaincant lors des deux premiers matchs les bleus n’ont pas fait le poids face à des gallois très solides en défense, en témoignent les 148 plaquages réussis par les gallois (pour 20 manqués, 88% d’efficacité) contre 82 plaquages côtés français (pour 16 manqués, 84% d’efficacité).

Ils n’ont réussi à casser la ligne que 4 fois, 2 de plus côté gallois. Les bleus ont beaucoup usé du jeu au pied. En effet, n’arrivant pas à percer la défense galloise, véritable rideau de fer, ils ont envoyé 16 ballons en touche (moitié moins côté gallois). Néanmoins, on ne pourra pas leur reprocher de n’avoir rien tenté puisqu’ils ont effectué 164 passes (64 de plus que leurs adversaires) dont 20 passes après contact (6 côté gallois).

Chez les avants, la conquête enregistre une réussite de 100% (mêlée et touche). En effet, ils ont réalisé un 15/15 en touche et n’ont perdu aucune des 8 mêlées pour lesquelles ils avaient l’introduction.

Enfin, assez étonnamment, les bleus ont été beaucoup moins sanctionnés que leurs adversaires (8 pénalités concédées par l’équipe de France contre 14 pour l’équipe galloise). Cela s’explique tout de même par la deuxième mi-temps. En effet, entre la 50e et la 63e les bleus, alors menés 16-3, ont occupé les 22 mètres gallois sans scorer toute fois, puisqu’ils n’ont jamais tenté la pénalité, faisant le choix d’aller en touche pour essayer de revenir plus vite au score. Dans cet intervalle, les bleus se sont vu refuser 2 essais (Vakatawa à la 55e, Guirado à la 58e), les gallois concédant 5 pénalités et 2 coups francs mais ne se voyant jamais sanctionnés par un carton jaune pour fautes répétées. Les gallois marqueront même une dernière pénalité à la 67e (19-3). Les bleus marqueront tout de même en essai, symbolique, à la 79e minute en force par l’intermédiaire du capitaine Guilhem Guirado, François Trinh-Duc transformera l’essai, ce qui scellera le score à 19-10 pour les gallois. Preuve supplémentaire du manque d’efficacité des tricolores, ces derniers ont eu 76% de possession en 2e mi-temps (41% en 1re mi-temps).

Au rayon des performances individuelles, Guilhem Guirado a une nouvelle fois été exemplaire, assumant pleinement son rôle de capitaine et bonifiant tous ses ballons. Il a été le meilleur joueur français de ce match (80 minutes sur le terrain, 15/15 en touche, 14 courses, 10 plaquages et 1 essai). Ses deux compères de la 1re ligne (Jefferson Poirot et Rabah Slimani) ont également brillés lors du match. Le premier dans le jeu courant, en témoignent ses 2 ballons grattés, le deuxième en mêlée fermée, mettant à mal son vis-à-vis Rob Evans. Auteur de bonnes rentrées lors des 2 premiers matchs et titulaire pour ce match, il n’a pas déçu, restant dans la continuité de ses précédentes performances.

Du côté des remplaçants, il est difficile de donner un avis sur la rentrée de Camille Chat, le jeune talonneur étant rentré au poste de 3e ligne centre, faute de remplaçant à ce poste sur le banc, après la blessure de Damien Chouly à l’épaule. On soulignera les bonnes entrées de Vincent Pelo, Uini Atonio et de François Trinh-Duc.

‘’FTD’’ a de grandes chances de débuter le match contre l’écosse le 13 mars après la prestation catastrophique du parisien Jules Plisson. Une action résume son match. Lors de l’action de l’essai gallois, George North arrive seul sur le ballon mais rate son coup de pied qui l’aurait emmené dans l’en-but. Jules Plisson, juste derrière lui tapera dans le ballon vers l’ailier gallois qui n’aura plus qu’à aplatir dans l’en-but. Il a également manqué plusieurs passes, une pénalité, ainsi qu’un coup franc tapé directement en touche hors de ses 22 mètres (ce qui signifie que les gallois ont récupéré la touche à l’endroit du coup de pied). Enfin, la ligne de ¾ s’est montrée très discrète, notamment Virimi Vakatawa qui a plus joué comme un 9e avant en allant au ras des rucks qu’en ailier. Son placement, ainsi que celui de Maxime Médard, a contribué à l’essai gallois

Côté gallois, très bonne performance du ½ de mêlée Gareth Davies, de son compère de la charnière Dan Biggar ainsi que du capitaine, le troisème ligne Sam Warburton et du n°8 Toby Faletau (20 plaquages).

Le France n’a donc plus battu le Pays de Galles depuis 2011 lors de la ½ finale de la coupe du monde en Nouvelle-Zélande (9-8), les gallois avaient été réduit à 14 dès la 18e minute après le carton rouge pour un plaquage cathédrale de Sam Warbuton sur Vincent Clerc. Le XV du poireau reste donc sur 5 victoires d’affilées contre le XV de France.

Commenter cet article

À propos

Vous pouvez retrouver sur ce blog les différentes interviews que j'ai réalisées sous différentes formes ainsi que différents articles sur le sport.